Épisode n°2

Dernière mise à jour : 30 juin


Voici la transcription du deuxième épisode de mon podcast Belgitudes: Les Belges et le foot



Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode de mon podcast en français facile intitulé Belgitudes

Ce podcast est pour toi si tu apprends le français ou si tu veux découvrir la Belgique. Attention, je ne suis pas une spécialiste de la Belgique, l’objectif de ce podcast est avant tout de t’aider à apprendre le français et de te partager ma culture. Je parlerai lentement et avec un vocabulaire simple afin de te permettre de comprendre plus facilement.

Si tu souhaites lire la transcription de ces podcasts, rendez-vous sur mon site internet www.bruxellesjarrive.be

Avant de commencer, si tu souhaites soutenir mon travail, je t’invite à liker, commenter et partager ce podcast tout autour de toi.


J’avais prévu cet épisode un peu plus tard mais au vu de l’actualité des dernières semaines, j’ai décidé de le sortir en avance.

Les Belges et le football…

En Belgique, il y a deux sports très populaires : le football et le cyclisme. De nombreux Belges les pratiquent et/ou les suivent à la télévision.

Aujourd’hui, on va s’en tenir au foot. D’ailleurs, pour l’anecdote, sache qu’en français, on parle de « football » - on n’a pas traduit ce mot anglais mais on l’abrège souvent en « foot » et certains anciens Belges le prononcent « fotbal ». Eh oui !


En Belgique, on regarde le foot et on joue au foot. C’est un sport très apprécié.

La Fédération nationale, qui s’appelle en français l’Union royale belge, compte, dans son rapport de 2020, 3780 clubs de foot, mini-foot et futsal et 511.973 membres. Il y a donc au moins un demi-million de passionnés de foot en Belgique. Parmi ces membres, il y a des joueurs amateurs ou professionnels, des arbitres, des entraineurs et tous les collaborateurs qui participent à l’organisation des matchs.

Dans une étude, l’UEFA a estimé qu’un Belge sur deux s’intéresse, de près ou de loin, au football. Personnellement, je ne suis pas une grande fan de football mais j’aime voir les matchs de l’équipe nationale lors de compétitions comme la Coupe du monde ou l’Euro.

Le football se joue sur un terrain et se regarde à la télé ou, lors de grands événements comme la Coupe du Monde, sur un écran géant. C’est un sport populaire que les Belges aiment regarder entre amis et autour d’une bonne bière.


[Hymne de la Jupiler Pro-League, 2019]


En Belgique, il y a 18 clubs professionnels qui participent au championnat national. Ce championnat est appelé la Jupiler Pro-League, du nom de son sponsor Jupiler, une célèbre marque de bière. Les équipes qui ont remporté le plus grand nombre de victoires sont le RSC Anderlecht (avec 34 titres), le FC Bruges (avec 17 titres), l'Union St-Gilloise (avec 11 titres) et enfin, le Standard de Liège (avec 10 titres)

Personnellement, je ne suis pas la Pro-League donc je serais bien incapable de te donner des infos intéressantes. Je choisis tout de même de t’en donner une : du côté francophone, il y a une éternelle rivalité entre le Standard de Liège, les rouges, et le RSC Anderlecht, les mauves.


Le match Anderlecht-Standard est d’ailleurs un des classicos du championnat belge (un classico, c’est un match emblématique). Il déchaine souvent les passions du côté des supporters.


Par contre, il y a une équipe qui réunit tout le monde, c’est l’équipe nationale. Les Diables rouges, de Rode Duivels, en néerlandais.


[extrait du commentaire Belgique - Japon, 2018, RTBF Auvio]


Bien avant ce goal lors de Belgique-Japon, le premier match des Diables rouges a eu lieu en 1904 et c’était un match contre la France, qui s’est soldé par un match nul, c’est-à-dire une égalité. Trois-trois.


À l’heure où j’écris, les Diables rouges sont entraînés par le sélectionneur national Roberto Martinez, assisté de l’ancien joueur français Thierry Henry. La sélection nationale compte de nombreux joueurs célèbres, évoluant dans des équipes reconnues.

On peut citer par exemple Romelu Lukaku, qui joue à l’Inter Milan, Thibaut Courtois, le gardien des Diables, ou Eden Hazard, le capitaine de l’équipe, qui jouent tous deux au Real Madrid, Kevin De Bruyne, à Manchester City, ou encore Thomas Meunier, Axel Witsel ou Thorgan Hazard, au Borussia Dortmund.


Cela nous permet d’avoir une équipe nationale bien classée et très performante depuis quelques années. La Belgique a toujours été une nation de football mais l’équipe nationale n’a pas toujours été aussi bonne.


Dans l’histoire du football belge, une autre sélection nationale est restée dans les mémoires, celle de l’année 1986 dans laquelle évoluaient des joueurs célèbres comme Enzo Scifo ou Franky Vercauteren. Lors de la coupe du monde de 86, au Mexique, cette équipe est allée en demi-finale où elle a perdu contre l’Argentine de Maradona. Une première pour « les petits Belges ».


[Viva Mexico – Le Grand Jojo, 1986, HKM Records]


Enfin, loin de Mexico et de 86, je ne peux pas ne pas mentionner un moment-clé de l’histoire du foot belge : la demi-finale de 2018, France-Belgique, où nous avons perdu face à nos voisins. Une défaite amère pour les Diables rouges, qui entretient la rivalité footballistique entre la France et la Belgique.

Les Français n’hésitent jamais à nous rappeler leur victoire lors de ce match et nous rêvons de revanche.


Voilà, je m’arrête ici pour ce petit panorama du foot belge, j’espère que l’épisode t’a plu et je te laisse avec Eden Hazard mettant l’ambiance sur la Grand Place de Bruxelles après la coupe du monde de 2018. À bientôt !


[extrait de l'édition spéciale Diables rouges du 15/07/2018, RTBF - "Waar is da feestje ? Hier is da feestje!"]