Épisode n°10

Dernière mise à jour : 30 juin


Voici la transcription du dixième épisode de mon podcast Belgitudes: Manger comme un Belge ?



Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode de mon podcast en français facile intitulé Belgitudes


Aujourd’hui, c’est déjà le dixième épisode de ce podcast qui te fait améliorer ton français et découvrir la Belgique francophone ! Pour fêter ça, j’ai décidé de te parler de … manger comme un Belge!



Récemment, une amie m’a demandé comment mangent les Belges. C’est une question que mes étudiants posent régulièrement. Et ma première réponse, c’est qu’il n’y a pas vraiment de cuisine belge, ou pas très différente de ce que mangent les Français. Manger belge ? Rien de spécial, les clichés habituels… Frites, blablabla…


Mais c’est faux ! Il y a une façon de manger « à la belge » et je vais essayer de te donner quelques éléments ici. Aujourd’hui, on sort des clichés moules-frites-gaufres-chocolat et on plonge dans la cuisine quotidienne des Belges.


Parlons d’abord de l’organisation des repas. Généralement, on mange le matin, le midi et le soir. Le repas du matin s’appelle, en Belgique, le déjeuner et non pas le petit-déjeuner comme en France, celui du midi s’appelle le dîner et celui du soir le souper. Nous ne sommes donc pas d’accord avec les Français qui ont le petit-déjeuner le matin, le déjeuner le midi et le diner le soir.


Généralement, en Belgique, le déjeuner (donc le petit-déjeuner français) est sucré. On mange des tranches de pain appelées des tartines. D’ailleurs, le verbe tartiner signifie « recouvrir une tranche de pain avec un aliment mou », comme du beurre. Les tartines du matin sont sucrées : généralement on les mange avec du beurre et de la confiture ou du chocolat à tartiner. D’autres personnes mangent des céréales dans du lait et quelques unes, comme moi, mangent quelque chose de salé, comme du pain avec du fromage ou des œufs. Comme boisson, c’est assez similaire à la France ; un thé ou un café et un jus de fruit, souvent un jus d’orange. Et les viennoiseries, comme les croissants ou pains au chocolat, sont réservés aux jours de fête ou au dimanche.


Le midi, au travail ou à l’école, beaucoup de Belges mangent aussi … des tartines.


[Sttellla - Les tartines]


C’est une habitude qui disparait tout doucement mais pour beaucoup de Belges, les tartines sont le menu du midi super pratique à emmener au travail ou à l’école. Il existe d’ailleurs des petites boites, très mignonnes, pour emmener son repas au boulot : les boites à tartines ! Les tartines du midi sont bien sûre salées, on peut les garnir de fromage, de jambon ou de… deux aliments typiquement belges que tu peux voir dans les boucheries ou les supermarchés.


Premier aliment : c’est le filet américain. Le filet américain, c’est une préparation de viande de bœuf crue qu’on a hachée et qu’on mélange à de condiments et de la sauce. Ça peut se manger accompagné de frites, comme un tartare mais aussi sur les tartines. Les tartines à l’américain, ce sont souvent les préférées des enfants belges.


Deuxième aliment typique : les « salades » de viande ou de poisson. Alors, ce sont des préparations à tartiner à base de viande (par exemple du poulet), ou de poisson (par exemple du thon) et des sauces comme la mayonnaise ou la sauce andalouse, comme à la friterie. Donc tu peux trouver une grande variété de ces salades à mettre dans les sandwiches ou sur les tartines. Donc, je sais pas, du thon à la mayonnaise ou du poulet à la sauce andalouse.


Passons au repas du soir, qui souvent est un repas chaud. Le repas classique belge est constitué d’un plat unique qui comprend une viande (ou un poisson), des féculents (très souvent à base de pommes de terre) et un légume. Et pour les Belges, si un de ces éléments manque, le repas n’a pas l’air complet.


Dans les féculents, la pomme de terre a une place importante. C’est pas un cliché. Elle peut se manger évidemment sous forme de frites ou d’autres préparation à la friture existent comme les croquettes. On mange aussi la pomme de terre en purée, cuite à l’eau, cuite au four… Il y a plein de manière différente. Et les autres féculents souvent utilisés en accompagnement sont les pâtes (désolée pour les amis italiens, vraiment) ou le riz.


Le légume préféré des Belges, c’est la tomate mais on consomme également beaucoup de légumes cultivés localement comme les chicons (une salade amère qui se mange crue ou cuite), les poireaux, les asperges, les petits pois et carottes, etc.


En ce qui concerne la viande, le Belge mange beaucoup de viande rouge, c’est-à-dire du bœuf ou du veau, alors il mange aussi beaucoup de porc ou du poulet. Une tradition qui s’est un peu perdue est… (désolée pour les amis des animaux) la consommation de viande de cheval. Il existe encore quelques boucheries chevalines qui proposent cette viande. En Belgique, on a aussi beaucoup de préparations à base de viande hachée, souvent c’est de la viande de porc et de veau mélangées.


Alors, il existe des plats typiquement belges comme la carbonnade à la flamande (un plat de viande de bœuf mijotée à la bière), le vol-au-vent (qui est un plat de poulet et champignon en sauce), les chicons au gratin (ce sont des chicons braisés dans le beurre puis enrobés de jambon et couverts de béchamel) ou les boulettes sauce tomate, par exemple. Le dimanche, le poulet rôti reste un incontournable dans les familles. Et tous ces plats font partie de la cuisine familiale traditionnelle belge. Cela dit, tu peux aussi en retrouver au restaurant, par exemple dans une brasserie traditionnelle.


Il est aussi courant de préparer des ratatouilles avec des pommes de terre et des légumes. Ces plats sont appelés des ratas en Wallonie et des stoemps (ça s’écrit s-t-o-e-m-p) à Bruxelles. Et on les mange souvent avec des saucisses. Stoemp-saucisse, ça fonctionne toujours.


Enfin, j’ai envie de clôturer cet épisode en te parlant de quelques spécialités un peu bizarres que les Belges adorent. Il existe des associations sucrées-salées dans la cuisine familiale belge. Je te présente ici deux aliments sucrés qui sont utilisés dans des plats salés, ce qui est parfois surprenant, même pour les Français.


L’été, il est courant de manger des plats froids comme les tomates-crevettes, une spécialité de la Mer du Nord. Un plat froid souvent consommé dans les familles que beaucoup de non-Belges trouvent bizarre, et j’avoue, je les comprends, ce sont les pêches au thon. Oui, je parle de pêche, le fruit d’été, et ce fruit, on le farcit d’une préparation de thon à la mayonnaise. Donc je te laisse imaginer le mélange : pêche-thon-mayonnaise. Généralement on utilise les pêches au sirop, en conserve et ça donne un mélange sucré-salé que nous aimons beaucoup (mes amis français ne comprennent pas).


Un autre fruit souvent utilisé comme accompagnement de la viande et des féculents est la pomme, sous forme de compote. La compote, c’est une préparation de pomme cuite avec du sucre. Elle est souvent utilisée comme accompagnement par exemple pour le poulet rôti (alors oui, je sais, c’est bizarre pour moi aussi), pour le boudin noir (donc le boudin, c’est une sorte de saucisse à base de sang cuit) ou des saucisses. C’est un classique de la cuisine familiale. Poulet-frites-compote, c’est un parfait exemple de menu du dimanche !


Qu’en penses-tu, toi ? Est-ce que tu aimes le sucré-salé à la mode belge? Est-ce que tu as déjà gouté des spécialités? N’hésite pas à m’écrire pour me le dire.

Je te laisse avec ces questions, j’espère que tu as apprécié l’épisode et je te retrouve très prochainement ! À bientôt !